fbpx

Trending
Other Books




Statistics
  • 0
  • 1,522
  • 261
  • 17,080
  • 74,377
  • 723,332
  • 256
  • 1,308

 

Le béton précontraint aux états-limites

Authors: Henry Thonier
Size: 14 Mb, 575 Pages.

Downlad

 

 

Depuis plus de vingt-cinq ans, la théorie de la sécurité structurale des constructions a accompli de très importants progrès: grâce en particulier à l’impulsion du CEB, Comité Euro-International du Béton, les vérifications aux états-limites sont progressivement entrées dans les codes, et dans les moeurs, permettant de mieux fixer les conditions de durabilité des ouvrages.
En ce qui concerne le béton précontraint, matériau encore jeune à l’échelle du génie civil, puisqu’il n’a pas soixante ans, d’autres éléments sont intervenus dans les dix dernières années, pour modifier encore les habitudes des ingénieurs: l’expérience d’un grand nombre d’ouvrages construits dans les années soixante et au début des années soixante-dix, a permis de mieux cerner le comportement de structures précontraintes; c’est ainsi, par exemple, que les actions des gradients thermiques, et des déformations différées du béton dans les ponts hyperstatiques ont été précisées; de même, les contraintes localisées dues à la diffusion des forces concentrées sont mieux connues…

Cette évolution de la technique s’est traduite par une très grande accélération de la révision des règlements: après l’Instruction Provisoire relative à l’emploi du béton précontraint du 12 août 1965, dite IP 1, une autre Instruction Provisoire, dite IP 2, était publiée le 13 août 1973, introduisant la théorie semi-probabiliste dans le domaine du béton précontraint; puis, en application du Code Modèle CEB-FIP de 1978, était approuvé en 1983 le règlement BPEL, qui doit très prochainement se substituer aux textes antérieurs.

Dans le même temps, les ingénieurs ont vécu l’avènement de l’informatique, qui est venue bousculer leurs habitudes de calcul et même de pensée, en rendant possibles des résolutions numériques qu’on ne pouvait imaginer auparavant.

De ce fait, la littérature classique dans le domaine du béton précontraint est devenue rapidement périmée, et un besoin est né de la remplacer par des ouvrages modernes, tenant compte de l’actualité.

Le cours de Béton Précontraint d’Henry THONIER s’inscrit parfaitement dans cette nouvelle génération, et il répond à un besoin certain des ingénieurs chargés d’élaborer ou de vérifier un projet.

La carrière d’Henry THONIER, partagée entre le bureau d’études, l’entreprise et l’enseignement, lui a permis de voir avec des éclairages différents et complémentaires les problèmes du projet de béton précontraint. Le travail très important qu’il a fourni, s’est traduit par un ouvrage de grande qualité, à la fois complet, précis et pratique, directement applicable dans un bureau d’études. Le cours d’Henry THONIER constituera un guide très précieux, à la fois pour les étudiants, et pour les ingénieurs en exercice, qui éprouvent souvent quelques difficultés à mettre à jour leurs connaissances, dans un contexte aussi rapidement évolutif.

Nous devons le remercier vivement pour cette importante contribution qui vient en temps opportun faire le point des théories de base du béton précontraint, et de leur application.

Comments

comments

Other books & softwares