fbpx



Trending






Statistics
  • 1
  • 515
  • 41
  • 24,080
  • 96,112
  • 3,184,263
  • 414
  • 1,854

Espacement minimum entre barres

L’espacement entre barres doit permettre un développement efficace de l’adhérence et un bétonnage correct en laissant le passage, d’une part aux gros granulats, d’autre part à l’aiguille vibrante lorsque c’est nécessaire.

L’espacement minimum, horizontal a et vertical a1, doit être tel que :

a ou a1 ≥ max [  ϕ ou  ϕn; dg + 5 mm; 20 mm; encombrement aiguilles vibrante lorsque nécessaire].

avec  ϕ et  ϕn; diamètre des barres ou parquets concernés et dg = diamètre des plus gros granulats.

 

L’aiguille vibrante: en bâtiment, son encombrement est = 50 mm. Prévoir son passage entre les barres longitudinales supérieures et les barres longitudinales inférieures lorsqu’elles sont en plusieurs lits.

La question ne se pose que dans les poutres. Les barres dans les dalles sont toujours suffisamment espacées.

En pratique

L’espacement  horizontal entre barres ou paquets, qui doit répondre aux minimums ci-dessus, est conditionné à la dimension intérieure aw des cadres et au nombre de colonnes d’aciers. Celle-ci, avec les notations explicitées sur le schéma joint, se calcule comme suit.

Espacement minimum entre barres

Source: Béton armé Théorie et applications selon l’Eurocode 2

Comments

comments

Other books & softwares