fbpx

Trending







Statistics
  • 0
  • 1,054
  • 324
  • 9,763
  • 63,706
  • 3,851,565
  • 461
  • 2,038

 Poussée des terres, stabilité des murs de soutènement Cours de l'École des ponts et chaussées

Poussée des terres, stabilité des murs de soutènement

Cours de l’École des ponts et chaussées

Author(s): Jean Résal
Size: 9,5 Mb, 265 Pages.

Description

Pour calculer la poussée des terres sur les murs de soutènement, on fait encore aujourd’hui emploi des méthodes empiriques basées sur l’hypothèse du priasse de plus grande poussée, qui a été formulée par Coulomb en 1773. La règle la plus connue et la plus utilisée est celle du général Poncelet, qui n’exige que des constructions graphiques assez simples.
En 1850, Rankine s’est proposé d’établir les conditions d’équilibre intérieur d’un corps solide dépourvu de cohésion, en écartant toute hypothèse préalable et s’appuyant uniquement sur les démonstrations fondamentales de la Mécanique, rationnelle, relatives v la distribution des actions moléculaires autour d’un point dans un corps solide. Il a résolu ce problème pour le cas particulier d’un massif indéfini limité par une surface libre plane. Quelques années plus tard, M. Maurice Lévy, n’ayant pas eu connaissance des travaux du professeur écossais, traita la même question et publia en 1870 une solution identique, mais présentée sous une forme différente. En outre il démontra analytiquement la fausseté et l’inutilité de l’hypothèse de Coulomb.

 

Free eBook (Livre PDF gratuit)Downlad

Report broken link (signaler un lien mort)

5/5 - (3 votes)

Comments

comments